Le laurier noble, un ami pour la vie

Publié le 7 Février 2016

Le laurier noble, un ami pour la vie

Le laurier noble, laurus nobilis, cet arbre toujours vert est originaire du Moyen-Orient. Il est aussi appelé laurier d'Apollon, laurier commun, laurier franc, laurier à jambon ou laurier sauce.

Histoire :

Le laurier chez les Grecs et les Romains était consacré au soleil. Nos ancêtres pensaient que l'arbre protégeait de la foudre et César Tibère portait une couronne de laurier lorsqu'il faisait orage. Le laurier était symbole de paix tout comme l'olivier. A Rome, on agitait des rameaux de laurier en signe de joie. Au Moyen-Age, on en orne le front des poètes, des artistes, des savants, des étudiants qui obtiennent un titre universitaire. D'où le mot baccalauréat. La Croix de la légion d'honneur porte une couronne mi-laurier, mi-chêne, et le tableau représentant Napoléon 1er couronné de laurier à l'instar des empereurs romains est connue de tout le monde tant il est célèbre.

Composition :

Les feuilles contiennent du tanin, un principe amer, du mucilage, des matières résineuses et pectiques et une essence aromatique incolore ou jaune pâle. Les fruits renferment environ 20% d'huile de laurier, 23% d'amidon, 2% de sucre, 0,85% de principes amers, une résine, du mucilage, de la bassorine et 1 à 3% d'essence.

Propriétés thérapeutiques :

On reconnaît au laurier des propriétés antiseptiques qui justifient son utilisation dans les marinades devant être consommées par des estomacs paresseux. Le laurier réveille l'appétit et combat les fermentations, il possède des vertus digestives. Cazin a également découvert des vertus diurétiques et antirhumatismales.

On eut préparer une pommade ou utiliser de l'huile essentielle distillée de feuilles diluée dans l'huile d'olive.

Voici la recette du Docteur Cazin en cas de rhumatismes chroniques : Cure de 10 jours de 3 verres par jour en dehors des repas. Faire bouillir 30g de baies de laurier (sans noyau), 30g de bois de buis dans un litre et demi jusqu'à l'obtention d'un litre de préparation. Ajouter le zeste d'un citron bio. Sucrer avec du miel pour diminuer l'amertume.

A Spezet, pour la toux des chevaux, la coutume était de "bouillir du laurier dans de l'eau et mettre la tête du cheval dessus" avec un sac de toile sur la tête. Les inhalations de laurier-thym-romarin sont souvent utilisées pour les maux de tête et les rhumes.

En cuisine :

Dans le bouquet garni, le laurier en est le roi. C'est un condiment classique pour parfumer les sauces, les ragoûts, le poisson en court-bouillon et les marinades. Quelques idées plus étonnantes viennent d'Italie avec l'omelette ou la polenta au laurier. Les Bédouins d'Afrique du Nord s'en servent pour aromatiser le café.

Beaucoup d'autres plantes sont appelées lauriers (laurier-cerise, laurier-rose, laurier-avocatier etc). Pas une n'appartient au genre Laurus et la plupart ne sont pas de la famille des Lauracées. Seul notre laurier-sauce est comestible. Le laurier-rose (Nerium oleander) est même l'une des plantes les plus toxiques.

La Recette : Chou rouge mariné

500g de chou rouge, 1L de vinaigre de cidre, 2 feuilles de laurier, une dizaine de grains de raisins secs , quelques graines de coriandre, de cumin, 1 branche de thym, 2 gousses d'ail écrasées, sel, poivre du moulin

Emincer très finement le chou, le réserver ds un plat avec l'ail, les raisins secs, le thym, le laurier et les aromates. Recouvrir de vinaigre. Laisser reposer 5H. Bien égoutter. Servir avec une huile de noix ou de noisettes

le vent dans le laurier, le laurier dans le vent...

le vent dans le laurier, le laurier dans le vent...

Rédigé par Association Cueillir

Commenter cet article

Anne Catherine 08/02/2016 10:01

Le laurier en tisane comme boisson pour accompagner fondue au fromage ou raclette : mille fois plus digeste que de l'accompagner de vin !