La carotte sauvage

Publié le 1 Octobre 2014

La carotte sauvage

La carotte sauvage, Daucus Carota, est de la famille des apiacées (anciennement ombellifères), c'est une petite plante bisannuelle, très fréquente dans les prairies et au bord des chemins.

La tige est dressée et rugueuse car couverte de poils. Les fleurs sont réunies en ombelles et sont souvent ponctuées d'un point carmin caractéristique au centre, elles ont un parfum doux et proche du miel. L'ombelle se replie en "nid d'oiseau" lorsque les fruits sont à maturité.

Important, elle n'est pas à confondre avec la grande cigüe, sans pilosité, dont la base de la tige et le pétiole sont pourpres et qui dégage une odeur désagréable quand on la froisse.Voici des caractéristiques supplémentaires indications sur ce blog :

http://miniherbarium.canalblog.com/archives/2009/09/23/15205670.html

En cas de doute, vous vous abstene.

La racine se consomme crue ou cuite, sa saveur est plus sucrée et parfumée que celle du potager.

Les fleurs décorent et parfument les salades, les jeunes feuilles aromatisent les marinades et les sauces.

Les graines sont d'excellents condiments aux vertus digestives et carminatives, qui seront déliceuses entiers ou écrasés (avec du sucre) dans les desserts, les sauces et les salades composées. Les graines ont aussi des vertus vermifuges, galactogènes, et favorisent la venue des règles. Prévoir 1 cuillère à café par tasse en infusion.

Les nutriments les plus présents dans les différentes parties de cette plante sont les fibres, les glucides, le potassium, le béta-carotène ou provitamine A et la vitamine B2.

Recette d'huile de fleurs de carotte sauvage :

Remplir un bocal stérilisé et bien propre des fleurs de carotte fraîchement cueillies, bien tasser le bocal de fleurs. Recouvrir les fleurs d'huile d'olive ou de sésame jusqu'à immersion complète (pour éviter le rancissement des fleurs au contact de l'air), poser le couvercle sans complètement le fermer. Exposer pendant minimum quinze jours au soleil. Filtrer et exprimer, conserver dans une bouteille en verre opaque.

Cette huile fera merveille en massage sur la peau et en assaisonnement pour consommer (l'idéal sera de faire deux flacons et de l'utiliser à la fois en interne et en externe)

La carotte sauvage
La carotte sauvage
La carotte sauvage
La carotte sauvage
La carotte sauvage

Rédigé par Association Cueillir

Commenter cet article

Flore 06/08/2015 11:49

La grande cigüe sent-elle la carotte à la racine ? C'est comme ça que je reconnais les carottes sauvages : en sentant la racine. Mais je me trompe peut-être... Merci pour cet article ;)

Stern 05/10/2014 08:50

Merci! :)
Pour les huiles de massage, il est recommandé de prendre une huile plus "intéressante" pour la peau - l'huile d'olive déjà, huile de sésame, d'amande...