Publié le 15 Juin 2015

Prochain atelier sur l'Achillée Millefeuille

Rendez-vous le samedi 27 juin à Ste Hélène pour découvrir cette belle plante qu'est l'Achillée, Achillea millefolium L., de la famille des Astéracées.

Pendant deux heures, on découvrira cette belle plante de la Saint Jean et des bords des chemins. Ses feuilles très caractéristiques lui ont donné son nom. Les fleurs et sommités fleuries, fraîches ou sèches, sont considérées comme tonique amer.

La plante est considérée aussi comme hémostatique et cicatrisante. On verra comment l'utiliser en remèdes naturels, ainsi que son utilisation en cuisine. Son parfum est camphré et amer, proche de celui de la camomille et des feuilles de carotte.

Pour vous inscrire, nous vous invitons à nous laisser un mail à l'adresse suivante cueillir.56@gmail.com

Dessin réalisé par Claire Joubioux

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 8 Juin 2015

Voici nos prochaines DATES CUEILLIR :

- 13/14 juin - Formation en permaculture - Faire un four à pain avec l'asso Liorzhoù - Le Saint (56)
- 16/18 juin - Ateliers découverte pour regroupement scolaire - Fabrication d'un herbier de poche - Gestel (56)
- 27 juin - L'Achillée - Sainte-Hélène (56)
- 3 juillet - Les plantes des trottoirs - Lorient (56)
- 4-5 juillet - Formation en permaculture - Faire un cuiseurs solaire, et autres travaux avec l'asso Liorzhoù - Le Saint (56)
- Autour du 10 juillet - sortie du guide pédagogique


Penser à réserver votre place !

Nous reportons l'atelier Parents-enfants, initialement prévu le 1er aout à un mercredi après-midi de septembre, nous vous tenons au courant...

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 8 Juin 2015

Bon de commande
Bon de commande

Vous avez été plusieurs à nous demander des fiches, ou des Feuilles ou bien sûr des autocollants ou badges. Alors, nous avons conçu ce bon de commande récapitulant tous les produits que l'association Cueillir propose.

Cela vous permet de nous envoyer votre demande simplement et nous de vous répondre rapidement.

Toutes les indications sont sur le document ci-joint...

Amicueillement,

Les herbes de Cueillir

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 8 Juin 2015

Petit retour sur la marche contre Monsanto

Cueillir et plusieurs de ses adhérents tenaient vraiment à être présents à cette manifestation le samedi 23 mai 2015. C'était une belle marche, tous déterminés et réunis pour un monde meilleur, avec une très belle mobilisation des lorientais puisque nous étions entre 1600 et 2000 personnes.

Cueillir était sur le front pour l'organisation et la préparation de cet évènement aux côtés des Faucheurs volontaires, la Biocoop, Eaux et rivières, Réseau Cohérence, GAB56, Bretagne Vivante etc ....

Une belle expérience de rassemblement et de solidarité!

A renouveler....

Petit retour sur la marche contre MonsantoPetit retour sur la marche contre MonsantoPetit retour sur la marche contre MonsantoPetit retour sur la marche contre MonsantoPetit retour sur la marche contre Monsanto

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 22 Mai 2015

Sortie botanique sur les plantes toxiques

Cette sortie aura lieu au Cruguellic à Ploemeur.

Lors d'une belle ballade, vous aurez plein de précisions sur les plantes toxiques, lesquelles sont-elles? comment les reconnaître? les risques de confusion possibles etc

Un sujet passionnant, de surcroît, Nathalie nous emportera dans sa passion des plantes.

Alors à très vite!

Pour réserver, vous pouvez envoyer un mail à cueillir.56@gmail.com ou par téléphone au 0609331316

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 24 Avril 2015

Le vin d'épines ou la troussepinette

Le vin d'épines ou épinette ou troussepinette en Vendée (mais aussi en Anjou, Touraine et Poitou) est un vin aromatisé dont le nom vient de son ingrédient spécifique, le prunellier, un arbuste dont on ramasse les jeunes pousses au printemps (avant ou au début de la floraison). C'est la sève dans le bois que l'on recherche, c'est elle qui parfumera notre apéritif. Il se boit le plus souvent frais en été, en apéritif ou vin digestif mais aussi en vin chaud, l'hiver.

Voici un exemple de recette :

-1 bouteille de vin rouge bio,

-2 verres de sucre blond

-1 verre d'alcool blanc (eau de vie, rhum, etc)

- 2 belles poignées de branches de prunellier

Cueillir les branches de prunellier en bourgeon ou en jeunes fleurs, ne pas cueillir celles qui contiennent du lichen. Couper les branches en petits morceaux.

Dans un bocal d'1L, remplir au 3/4 de branches coupées de prunellier, rajouter le sucre, l'alcool et terminer par le vin rouge. Fermer le bocal, bien l'agiter. Le conserver pendant 2 mois (et plus si affinités) dans un placard avant de le filtrer.

Le prunellier, Prunus spinosa, de la famille des rosacées est aussi appelé l'épine noire ou le prunier sauvage ou épineux.C'est un des arbrisseaux les plus communs des haies champêtres.

On utilisait jadis toutes les parties de cet arbuste pour l'usage médical. L'écorce contient beaucoup de tanins, elles est astringente, on l'employait comme fébrifuge. Les fleurs qui ont un goût d'amandes amères, étaient préconisées par Murray comme laxatives. On les utilisait aussi comme calmantes, diurétiques et dépuratives. Les fruits, cueillis avant leur maturité sont fortement astringents, ils sont très indiqués pour arrêter la diarrhée. Ils sont aussi utilisés contre les maux de gorge

En infusion, les fleurs constituent un laxatif doux, notamment pour les enfants. En décoction, les prunelles séchées ou fraîches soignent la diarrhée.

Quel bonheur de commencer la journée d'un dimanche ensoleillé de printemps par une ballade dans les chemins souriant de prunelliers...Quel bonheur de commencer la journée d'un dimanche ensoleillé de printemps par une ballade dans les chemins souriant de prunelliers...Quel bonheur de commencer la journée d'un dimanche ensoleillé de printemps par une ballade dans les chemins souriant de prunelliers...Quel bonheur de commencer la journée d'un dimanche ensoleillé de printemps par une ballade dans les chemins souriant de prunelliers...Quel bonheur de commencer la journée d'un dimanche ensoleillé de printemps par une ballade dans les chemins souriant de prunelliers...Quel bonheur de commencer la journée d'un dimanche ensoleillé de printemps par une ballade dans les chemins souriant de prunelliers...Quel bonheur de commencer la journée d'un dimanche ensoleillé de printemps par une ballade dans les chemins souriant de prunelliers...Quel bonheur de commencer la journée d'un dimanche ensoleillé de printemps par une ballade dans les chemins souriant de prunelliers...Quel bonheur de commencer la journée d'un dimanche ensoleillé de printemps par une ballade dans les chemins souriant de prunelliers...Quel bonheur de commencer la journée d'un dimanche ensoleillé de printemps par une ballade dans les chemins souriant de prunelliers...Quel bonheur de commencer la journée d'un dimanche ensoleillé de printemps par une ballade dans les chemins souriant de prunelliers...Quel bonheur de commencer la journée d'un dimanche ensoleillé de printemps par une ballade dans les chemins souriant de prunelliers...Quel bonheur de commencer la journée d'un dimanche ensoleillé de printemps par une ballade dans les chemins souriant de prunelliers...Quel bonheur de commencer la journée d'un dimanche ensoleillé de printemps par une ballade dans les chemins souriant de prunelliers...Quel bonheur de commencer la journée d'un dimanche ensoleillé de printemps par une ballade dans les chemins souriant de prunelliers...

Quel bonheur de commencer la journée d'un dimanche ensoleillé de printemps par une ballade dans les chemins souriant de prunelliers...

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 9 Avril 2015

Grâce à vous, nous allons pouvoir éditer notre premier guide de plantes sauvages...

Le financement solidaire est arrivé à terme avec succès. Grâce à vous, nous avons atteint la somme fixée. Quelle joie ce matin pour toute l'équipe de découvrir ce pas franchi à quelques heures de la fin du Kiss Kiss Bang Bang !

C'était véritablement pour nous une aventure humaine extra et forte en émotions.

Merci pour votre incroyable soutien ! Merci pour vos contributions, partages, petits mots et encouragements...
Grâce à vous tous, notre premier guide va pouvoir exister !
Le premier d'une petite série...
On se remet donc au travail pour finaliser la maquette et les derniers détails (retouche d'image, correction de texte et mise en page...) pour que cette première édition soit à la hauteur de votre confiance et de votre enthousiasme
Rendez-vous donc en juillet pour fêter sa sortie..

Merci particulièrement à : Danielle Thomas, Françoise CHAUVET, Karine Nicon, Camille Butery, Arno Bonté, Gaelle Darzel, Aurélien Goulet, Jana Brenning, Claudia RUANLT, Karine Descheneaux-kariel, Laurent Denoual, Françoise EGROT, Sandrine LEMEAU, Claire JOUBIOUX, Benoît Vincent, Caroline Massoni, Vanessa Ollier, François Métivier, Yasmina Kharbouch, Marjorie Cultera, Eric Le Dorner, Gaetane Gourrierec, Régine Bouedec, Geraldine Guais, Rosy Des Lys, Anne Lavorel, Olivier Le Duc, Martine Texeraud, Yvonne Guého, Kristel Boileau, Julie Demarquez, Gildaz Guais, Biodanza de Lorient, Andy Gourlaouen, Marie Jaouen, Marie Grimaud, Céline Lopez, Estelle Even-Jones, Sylviane Hamon, Philippe Deferrière, Début Van Cauwelaert, Stéphanie Mitrou-Dano, Colette Soumeyrou, Pascale Bonaventur, Anne-Yvonne Giraudineau, Isabelle Toueille, Anne-Beatrice Ben Aoun, Fabienne Deliege, Caroline Ducasse, Isabelle Abjean, Hélène Aymer, Sylvie Bargain, Erwan Rouault, Marion De Baets, Marie Birdy, Terres de Tisanes, Gérard Benssoussan, Nathalie Marie, Sylvie Fillon, Claire Roussarie, Claire Jacq, Jacqueline Mercier, Caroline Britz, Emmanuelle Perraudeau, Patrick Erard, Gwenola Lestrohan, Maelaig Feroc, Véronique Schersach, R. Pat&Mat&Flo, Ariane Mabillard Cez, Sophie VERNIER, Bérengère Jarnoux, Julie Douard, Patrick BERTRAND, Marie-Lou Glain, Gaelle Grivet, Morgan Thomas, Matao Conteur, Régine Martin, Prisca Trochu, Annaïg Pennec, Annick Gangloff, Nathalie Douillard, Philippe HUERNE, Germain Mahéo, Sylvain Plaud, Céline Le Toux, Eric Jadé, Olga Oltrein, Laure Larzul, Emmanuel Papin, Clotilde Bourget, Jocelyne Grün, Didier Dupin, Angelique Esnault, Marina Le Ruyet, Caroline Zagrdka, Mathilde Le Lay, Damien Girard, Valérie MENGUY, Costas MANGOUSTAS, Carmen Le Marec, Nathalie Comtesse, Kamli-Mével Sabine, Pascal Renaut, Pennetier Bertrand, Aurélie Aubry, Catherine Dano, Dominique Duval, Camille Petit, Armelle Le Berre, Alain Cavalier, Sandrine Levrault, Tarrisse Stephane, Lagrée Patricia, Fred Dano, Guérin Vincent, Duclaux Raphaëlle, Legaignoux Bernadette, Charlotte Yven, Hervé Laurent, Kervazo Nicolas, Moquet Pauline, Williamson Dorothee, Pierre Amaide, Calire Brisset, HASCOET Ronan, Charlet Mccoy, Goulven Anne, Sibour Maud, LE NOUËN Brigitte, LE BIDRE Maryse, VARLET Marc, Yven David, Haslé Guylène, Teyssieres Emilie, BELLOT Claire, TABE-EBOB Viviane, Lazennec Pascale, Clermont Jeanloup, Zlotykamien Karine, Karpowicz Michel, Grivet Gaël, Floch Diane, Baillergeau Luc, Coste Mathilde, Cottin Agnès, Buysschaert-Le Cloirec Delphine, Squeren Juju, HENNION Philippe, Franco Isabelle, Lebel Claire, Hélène Michelet, Emilie Sort, Hélène Danel, Armelle Lescop, Cécile Le Corvec, Hélène Glain, Marie Dierre, Dominique Monguet, Caroline Hoornweg, Laurette Paulhe, Clotilde Guillaume, Marie-Annick et Joseph Legaud, Biocoop de Belz, Jacqyes et Hélène Renaut, Pierric Le Fur

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 26 Février 2015

Un livret pédagogique sur les plantes sauvages

Pour ceux qui ont suivi l'aventure, Nancie Renaut travaille depuis 2012 à la réalisation d'un guide pédagogique de plantes sauvages.

Elle a fait appel à des forces vives pour concrétiser cet ouvrage : David Yven pour la conception graphique, Claire Joubioux pour les dessins originaux à l'aquarelle, Kristell Corre pour les recettes.

Cela donne un guide pédagogique pratique, complet et accessible à tous.
Il se met facilement dans la poche lors des ballades.

Il permet d'avoir un autre regard des plantes communes qui poussent autour de nous, comme le plantain, l'ortie ou le trèfle.

Il nous donne des précisions sur leurs utilisations en cuisine et en remèdes naturels, des réponses à la question : que peuvent nous apporter toutes ces plantes que nous avons à portée de main ?

L'idée ici est de redécouvrir simplement 12 plantes parmi les plus communes pour leur redonner une juste place et pourquoi pas, d'affirmer "J'aime les mauvaises herbes !"

Ce guide est aujourd'hui quasiment prêt pour l'impression ;
Mais nous manquons de financement et c'est pourquoi nous avons lancé ce projet sur la plateforme participative Kiss Kiss Bank Bank.

Merci pour votre soutien et à bientôt pour le feuilleter ! ;-)

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 20 Février 2015

Zoom sur l'ail triquètre

Il existe 750 espèces d’aulx. De la famille des Liliacées, ils sont tous comestibles et faciles à reconnaître rien qu’à leur odeur d’ail, d’échalote, de ciboulette ou d ‘oignon. L’ail se ramasse aussi avec les narines. S’il n’est pas encore en fleur, l’ail des Ours par exemple, peut se confondre avec le muguet toxique. Reniflez-le comme un animal, en froissant la feuille ! L’odorat est une étape essentielle de la dégustation.

Veuillez à cueillir juste ce dont vous avez besoin et à préserver les espèces.

Chaque ail est une essence particulière, son terroir propre : l’ail des Ours, dans les sous-bois, le ictorial en haut des Montagnes (espèce protégée), le poireau des vignes… Ils ont en commun des terres où il y a peu d’air pour la vie bactérienne et où le potassium est bloqué. Une graine d’ail germe en compagnie de spores de mychorizes qui se branchent sur ses racines pour les relier aux plantes voisines. Ce chaînon essentiel de la vie du sol va diffuser des composés sulfurés de l’ail, des allysulphides et des thyocianates aux rosiers, aux tomates, aux pêchers, pour renforcer leurs défenses contre les champignons pathogènes.

La plupart des usages traditionnels de l’ail moderne Allium Sativum a été confirmée par la médecine : antiparasite, antimicrobien, protecteur cardio-vasculaire etc.

Les effets de l’ail démontrés sont antihypertenseur et vasodilatateur, hypocholestérolémiant, antiagrégant plaquettaire, antibactérien, antifongique et antiparasites.

L’ail est riche en soufre, en silicium, en fer, manganèse, zinc, sodium, bore… mais aussi riche en vitamine C , B1, B2 et E. Il apporte un coup de fouet à l’organisme (tonique général avéré) et favorise une résistance aux agressions. Il renferme également beaucoup d’antioxydants (flavonoides, sélénium) qui luttent contre les effets du vieillissement et du stress.

Plusieurs analyses de composition ont été effectué sur l’Allium Sativum, des analyses en 2005 et 2006 (Laboratoires Lara Europe Analyses, éditions de Terran) montrent la richesse en vitamines et minéraux de l’Ail des Ours, largement supérieure à l’ail cultivé (sauf pour la vitamine C, le souffre). Malheureusement, pas d'études connues sur la composition de l'ail triquète, notre bien-aimé ;-)

On sait que les aulx renferment un acide aminé souffré, l’alliine qui se transforme en allicine lorsqu’il est coupé, qui donne cette odeur forte et caractéristique.

Dans le pays de Lorient, on trouve facilement dans les jardins l’ail à trois angles, Allium triquetrum L. aussi appelé l'ail triquète ou triquette ou triquètre, ail à tige triangulaire, ail blanc. C'est une plante invasive, raison de plus pour la consommer!!

Triquetrum signifie à trois angles, c’est la particularité de sa tige. Il pousse en colonies comme l’ail des Ours, se multipliant par bulbilles mais aussi par semis. Les graines sont disséminés par les oiseaux. Ses feuilles sont planes, légèrement charnues à section triangulaire, légèrement plus courtes que les tiges florifères, charnues et à trois angles aigus aussi. Les fleurs blanches et peu nombreuses ont une forme de grandes clochettes, disposées en ombelles. Elles s’épanouissent de février à mai. Toute la plante dégage une agréable odeur d’ail. La plante se consomme comme l’ail des Ours. Ses tiges charnues sont douces et sucrées, crues elles méritent une attention particulière.

Les feuilles, les fleurs et les bulbes s’utilisent en condiment. Frais ils agrémentent les salades, les sauces diverses et tartinades. Cuits, ils parfument les céréales, les légumes, le poisson ou les œufs, les soupes, les tartes etc.

Tartinade de noix et d’ail triquètre

Pour 3 personnes, 30 cerneaux de noix, 12 aines de feuilles et fleurs d’ail triquette, 4 cuillères à soupe de crème végétale comme la crème de soja, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, sel, poivre et cumin

Dans un mixeur, mélanger tous les ingrédients jusqu’à obtenir une consistance homogène. Si besoin, rajouter une cuillérée d’eau. Conserver au frais.

Tartiner sur des Nombrils de Vénus, du pain grillé ou des rondelles de navets et de radis noir. Bon appétit !!

Références : Manifeste gourmand des herbes folles aux Editions du Toucan et Ail des Ours et autres ails sauvages de Bernard Bertrand

Allium Triquetrum, ail triquètre dans tous ses étatsAllium Triquetrum, ail triquètre dans tous ses états
Allium Triquetrum, ail triquètre dans tous ses étatsAllium Triquetrum, ail triquètre dans tous ses états

Allium Triquetrum, ail triquètre dans tous ses états

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 13 Janvier 2015

Le programme du premier semestre 2015

Vous attendiez le calendrier des prochains ateliers, le voici !

Nous vous informons que l'atelier Pissenlit du 30 mai annulé

Nous participerons aussi à la semaine pour les alternatives aux pesticides, à la semaine du développement durable à Lorient, et divers salons d'associations et festivals...

Pensez à réserver vos places pour les ateliers par mail à l'adresse suivante : cueillir.56@gmail.com

Et merci de nous suivre !

A bientôt,

L'équipe Cueillir

Rédigé par Association Cueillir