Publié le 22 Juillet 2014

Comment faire une teinture-mère?

Les teintures-mères par définition sont des macérations à froid de plantes fraîches dans l'alcool qui servent de bases aux dilutions homéopathiques. Aussi appelées alcoolature, cette préparation résulte de l'action dissolvante de l'alcool sur les plantes, l'alcool est un des meilleurs solvants : il permet d'extraire les substances aromatiques, les phytostérols, les saponosides, les composés phénoliques, les acides aminés ou encore les vitamines du groupe B.

Des teintures peuvent aussi se faire avec des plantes sèches. Le titre de l'alcool éthylique doit être plus élevé pour une plante fraîche du fait de la teneur en eau plus élevée : de 60 à 95° pour une plante fraîche, à partir de 45° pour une plante sèche.

On utilise une partie de plante fraîche et 4 d'alcool à 60°.

Exemples :

Alcoolature d'ortie :

200g d'orties fraîches, 1L d'alcool à 60°, bocal stérilisé

Les feuilles d'orties sont coupées et écrasées à l'aide d'un mortier puis immergées dans l'alcool ; la macération dure de 10 à 21 jours en remuant le plus souvent possible. Filtrer et presser. Conserver dans une bouteille teintée et stérilisée

Teinture d'eucalyptus :

200g de feuilles d'eucalyptus sèches, 1L d'alcool à 80°

Faire macérer en vase clos pendant 10 jours les feuilles contusées dans l'alcool dans un bocal bien propre en agitant tous les jours. Filtrer et presser. Conserver dans une bouteille teintée et stérilisée

Il est important de recouvrir toute la plante avec de l'alcool pour qu'elle ne s'oxyde pas.

Sources : Atelier de Chantal Carnec

Plantes et santé janvier 2014

Cours de l'Ecole lyonnaise de plantes médicinales et des savoirs naturels

Aux Jardins du Roscoat, le 5 juillet, Chantal Carnec nous a présenté l'utilisation de quelques plantes médicinales en teinture mère ainsi que comment ressentir individuellement le bénéfice des plantes Aux Jardins du Roscoat, le 5 juillet, Chantal Carnec nous a présenté l'utilisation de quelques plantes médicinales en teinture mère ainsi que comment ressentir individuellement le bénéfice des plantes Aux Jardins du Roscoat, le 5 juillet, Chantal Carnec nous a présenté l'utilisation de quelques plantes médicinales en teinture mère ainsi que comment ressentir individuellement le bénéfice des plantes Aux Jardins du Roscoat, le 5 juillet, Chantal Carnec nous a présenté l'utilisation de quelques plantes médicinales en teinture mère ainsi que comment ressentir individuellement le bénéfice des plantes Aux Jardins du Roscoat, le 5 juillet, Chantal Carnec nous a présenté l'utilisation de quelques plantes médicinales en teinture mère ainsi que comment ressentir individuellement le bénéfice des plantes Aux Jardins du Roscoat, le 5 juillet, Chantal Carnec nous a présenté l'utilisation de quelques plantes médicinales en teinture mère ainsi que comment ressentir individuellement le bénéfice des plantes Aux Jardins du Roscoat, le 5 juillet, Chantal Carnec nous a présenté l'utilisation de quelques plantes médicinales en teinture mère ainsi que comment ressentir individuellement le bénéfice des plantes Aux Jardins du Roscoat, le 5 juillet, Chantal Carnec nous a présenté l'utilisation de quelques plantes médicinales en teinture mère ainsi que comment ressentir individuellement le bénéfice des plantes Aux Jardins du Roscoat, le 5 juillet, Chantal Carnec nous a présenté l'utilisation de quelques plantes médicinales en teinture mère ainsi que comment ressentir individuellement le bénéfice des plantes Aux Jardins du Roscoat, le 5 juillet, Chantal Carnec nous a présenté l'utilisation de quelques plantes médicinales en teinture mère ainsi que comment ressentir individuellement le bénéfice des plantes

Aux Jardins du Roscoat, le 5 juillet, Chantal Carnec nous a présenté l'utilisation de quelques plantes médicinales en teinture mère ainsi que comment ressentir individuellement le bénéfice des plantes

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 19 Juillet 2014

Cela vous tente...

Pour vous inscrire ou avoir plus de renseignements, n'hésitez pas à nous envoyer un mail à l'adresse asso.cueillir@gmail.com

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 5 Juillet 2014

Les enfants sont venus découvrir les herbes sauvages...

C'était mercredi aux Jardins du Roscoat à CLEGUER.

Quelle joiede partager du temps avec les enfants dans la nature, de prendre son temps à observer les herbes qui nous entourent... A nos pieds, du lierre terrestre, des orties, du plantain, des bourses de Pasteur (le nom de cette herbe est dur à retenir! ;-) hein les enfants?!)

Ils apprennent à les reconnaître, à les sentir, à les toucher... même les orties! ;-)

Une fois à l'intérieur, les enfants sont bien inspirés pour faire un petit herbier des 4 herbes qu'ils ont observés. "Est-ce-que je les mange? Elles soignent pour quoi?"

Ensuite, place à la cuisine! avec la cueillette des enfants, ils peuvent aromatiser les cookies de manière originale :-). Ils hachent du plantain, des orties et du lierre terrestre après les avoir lavées, on rajoute des fleurs de silène et de moutarde. C'est beau et c'est bon!!!!

Pendant que les cookies cuisent au four, chacun passe un temps pour soi en fabriquant son mandala. Que de créativité! Les herbes sauvages inspirent....

A noter une fontaine à tisanes en self-service! eh ben, vous savez quoi, les enfants vont se resservir tout seul :-)

Que du bonheur, les animatrices sont revigorées par la belle énergie de la jeunesse! et pleines d'espoir et de rêves!

Les enfants sont venus découvrir les herbes sauvages...Les enfants sont venus découvrir les herbes sauvages...Les enfants sont venus découvrir les herbes sauvages...Les enfants sont venus découvrir les herbes sauvages...Les enfants sont venus découvrir les herbes sauvages...Les enfants sont venus découvrir les herbes sauvages...Les enfants sont venus découvrir les herbes sauvages...Les enfants sont venus découvrir les herbes sauvages...Les enfants sont venus découvrir les herbes sauvages...Les enfants sont venus découvrir les herbes sauvages...Les enfants sont venus découvrir les herbes sauvages...Les enfants sont venus découvrir les herbes sauvages...Les enfants sont venus découvrir les herbes sauvages...Les enfants sont venus découvrir les herbes sauvages...

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 23 Juin 2014

Nous avons de nouvelles dates d'ateliers à vous proposer :

Vendredi 4 juillet :

Atelier autour des plantes médicinales, leurs utilisations et particulièrement la fabrication et l'utilisation d'une teinture mère. En plus, des exercices spécifiques de ressentis individuels pour apprendre à reconnaître les bénéfices des plantes pour soi-même. Avec Chantal Carnec des Jardins du Roscoat

Dimanche 13 juillet :

Découverte des herbes sauvages en ville, à Lorient

Avec Nathalie Buckvald, botaniste

Vendredi 1 août, Vendredi 5 septembre, Vendredi 3 octobre, Vendredi 7 novembre, Vendredi 9 janvier :

Sorties botaniques spécifiques autour des familles de plantes dans différents lieux du Pays de Lorient

Avec Nathalie Buckvald, botaniste

Pour vous inscrire ou avoir plus de renseignements, merci de nous envoyer un mail à asso.cueillir@gmail.com

Actualités estivales

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 15 Juin 2014

Recette simple et facile de cake froid aux orties

Du jardin à l'assiette....

Pour 4 personnes

100g de farine de riz, 1 briquette de crème de soja, 2 œufs, 4 poignées de jeunes pousses d’orties fraîches, 1 oignon blanc, 8 tomates séchées, sel, poivre, cumin, muscade

Bien laver les feuilles d’orties. Hacher l’oignon. Hacher les orties dans un petit mixeur. Mélanger la farine, les œufs, du sel, les épices. Ajouter la crème de soja et homogénéiser. Couper les tomates séchées en lamelles. Mélanger la pâte avec les feuilles d’orties et les tomates séchées. Verser le tout dans un moule à cake huilé. Enfourner pendant 40 minutes à 180°C (TH6). Démouler et laisser complètement refroidir. Il se déguste froid en tranche ou en dés. Bon appétit!

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 2 Juin 2014

Recette de limonade de sureau

Pour ceux qui n'étaient pas à l'atelier sur le sureau samedi, voici la délicieuse recette de la limonade de sureau...

Pour 5 litres d'eau de source ou d'eau filtrée

5 corymbes

500g de sucre

1/2 verre de vinaigre blanc

1 citron

Séparer à l'aide d'une paire de ciseaux les tiges des fleurs. Dans un grand récipient en verre (style Dame Jeanne ou pichet ou saladier), verser les 5 litres d'eau sur les fleurs , ajouter le vinaigre, le sucre, le citron épluché et coupé en rondelle, bien remuer. Couvrir le récipient d'un tissu fin ou de deux gazes superposées fixés par un élastique. Exposer l'ensemble au soleil dès que l'occasion se présente dehors ou devant une fenêtre (en Bretagne, cela demande de l'attention ;-) ), mélanger une fois par jour avec une grande cuillère. Cela pendant 5 jours. Au bout des 5 jours, filtrer et exprimer (presser les fleurs). Verser dans des bouteilles bien propre. Et avant de siroter cette délicieuse limonade, patienter encore une semaine (afin qu'elle soit bien gazeuse)...

Bonne dégustation!

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 29 Mai 2014

A ne pas louper

La merveilleuse fleur de sureau! hummmm son parfum est si délicat.... Vin, limonade, desserts, beignets... Préparations culinaires et intérêts de la fleur pour la santé : Rendez-vous pour les gourmets le samedi 31 mai à Sainte-Hélène.

Un nouvel atelier sur l'ortie avec à chaque fois des recettes originales, un bon moment à partager et où l'on va mettre à l'honneur les extraordinaires bienfaits thérapeutiques et usages de cette plante. Rendez-vous le vendredi 13 juin à Cléguer.

A ne pas louper

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 18 Mai 2014

Magnifique matinée autour du Plantain

Vendredi matin, nous nous sommes réunis au Jardin du Roscoat à Cléguer pour célébrer le Plantain, le reconnaître et l'utiliser.

Nous nous sommes attardés sur les 4 Plantains les plus communs de notre région : le Plantain lancéolé, le Plantain Majeur, le Plantain Moyen et le Plantain Corne de Cerf, Planteolata Lanceolata, Major, Media et Cornopus.

C'est une excellente plante comestible et très utile, à conserver absolument dans le jardin. Il indique un sol équilibré et est indispensable à la santé des animaux (bétail, animaux sauvages, oiseaux)

Les plantains sont universellement connus comme plantes cicatrisantes. Leurs propriétés principales sont bronchodilatateur, bactéricide, anti-inflammatoire, anti-allergique et hémostatique.

Avec Nancie, nous avons appris son intérêt dans le jardin, comment le reconnaître et sa grande utilisation (médicinale et culinaire), les traditions, ses différents usages et ses caractéristiques.

Ensuite, nous sommes rentrés pour préparer des cookies salés au Plantain et différents tartares. Kristell nous a présenté à ce moment-là sa composition nutritionnelle et ses principes actifs.

Quelques remèdes maison indispensables et faciles à réaliser ne sont plus un secret pour nous!

Dégustation d'une tisane thym-plantain, histoire de chasser les microbes qui auraient pu traîner par là... ;-)

Et enfin un régal pour nos papilles, avec la saveur des sous-bois que nous a offert le Plantain en goûtant les différentes préparations...

Magnifique matinée autour du PlantainMagnifique matinée autour du PlantainMagnifique matinée autour du Plantain
Magnifique matinée autour du PlantainMagnifique matinée autour du PlantainMagnifique matinée autour du Plantain
Magnifique matinée autour du PlantainMagnifique matinée autour du PlantainMagnifique matinée autour du Plantain

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 4 Mai 2014

Recette de la bonne soupe d'orties

Lors de vos ballades nature, c'est le moment de cueillir l'ortie pour les mettre dans vos préparations, elles se préparent comme les épinards.

Pour réaliser une bonne soupe d'orties, vous allez cueillir trois belles poignées pour 4 personnes environ. Si vous avez peur de vous faire piquer, apportez avec vous des gants en plus des ciseaux.

Une fois à la maison, vous les laissez tremper quelques instants dans l'eau, vous pouvez rajouter du vinaigre pour enlever les petites bêtes.

Pendant ce temps, vous épluchez et coupez un oignon, deux échalotes et deux gousses d'ail.

Vous épluchez trois-quatre pommes de terre.

Dans une sauteuse ou une cocotte, faites revenir les échalotes et oignon dans 3 cuillères à soupe d'huile d'olive. Vous ajoutez les pommes de terre coupées en dés et les gousses d'ail, que vous faites aussi revenir quelques instants, remuez régulièrement. Puis vous rajoutez les orties égouttées. Vous recouvrez le tout d'eau (1litre à 1litre et demi), vous salez et poivrez. Vous laissez cuire le tout à feu doux pendant 15 minutes. Une pincée de cumin et de noix de muscade.

Avec un mixeur-plongeur, vous mixez l'ensemble. Voilà, c'est prêt!

Bon appétit!

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 3 Mai 2014

Badges "J'aime les mauvaises herbes"

Vous nous les avez réclamés... Ca y est, on les a fait!

Ils viennent juste d'arriver!! Les tout nouveaux badges " J' aime les mauvaises herbes" en vente au prix de 2€ et offert à nos adhérents de 2ème année.

Affichez votre amour pour les herbes folles !!

Pour les commander, vous pouvez nous envoyer un mail à asso.cueillir@gmail.com

Rédigé par Association Cueillir