Publié le 14 Mai 2016

Des papilles bercées d'une saveur de mandarine

Détrompez-vous! Ce n'est pas d'agrume dont nous allons parler, mais de l'excellente plante aux arômes puissants, la vertèbre d'Hercule... Pardon? De la Berce Commune, Heracleum Spondylium signifiant en grec Hercule sans doute en raison de son port robuste et de sa grandeur et Spondylium signifiant vertèbre.

La berce commune atteint 2 mètres maximum à la différence de la Berce de Caucase pouvant atteindre 4 mètres. Elle appartient à la famille des apiacées. Elle est aussi appelée patte d’ours, berce des prés, herbe à lapins, fausse acanthe ou berce spondyle ou branc–ursine.

La berce habite les prairies fraîches, le bord des chemins, les clairières ; elle recherche les endroits humides et fumés. Parfois bisannuelle, parfois vivace, elle fleurit du printemps à l’automne.

Les fleurs ont une odeur d’urines, les graines une odeur d’agrume. La racine et les feuilles présentent également une forte odeur aromatique. Les pétioles ont une saveur douce et amère, caractéristique, oscillant entre agrume et céleri, avec une douceur rappelant celle du lait de coco.

Attention aux confusions avec d’autres apiacées toxiques. La pilosité et l’odeur aromatique est une de ses caractéristiques.

La sève de la plante peut entraîner une réaction de brûlures si elle est mise en contact avec la peau puis exposée au soleil car elle contient des furanocoumarines photosensibilisantes (La Berce du Caucase est particulièrement agressive). Les personnes ayant la peau sensible doivent se montrer prudentes lors de la cueillette.

Intérêts médicinaux et composition nutritionnelle

La Berce est riche en mucilage, vitamine C, vitamine A en glucides, en protéines, et en minéraux (calcium, potassium, fer). Elle a des propriétés toniques, antispasmodiques, diurétiques, aphrodisiaques et digestives.

Comment la consommer?

Crues ou cuites feuilles délicieuses en poêlées, tarte etc

Pétioles crues ou cuits. Crus en apéritif en dés. Juteux et délicieux, il est utile de les peler.

Les boutons , inflorescences sont aromatiques et savoureux cuits à la vapeur

Les fruits crus peuvent aromatiser salades, boissons et desserts.

Recettes de Feuilles de berce à la vapeur

Mélanger une cuillère à soupe de miso, une cuillère à soupe d’huile d’olive, 1 cuillère à soupe d’huile de noix, une cuillère à soupe de vinaigre de cidre, une gousse d’ail hachée pour en faire une sauce

Faire cuire les feuilles de berce 3 minutes à la vapeur. Laisser refroidir, couper en morceaux et réserver.

Accompagner avec des pommes de terre nouvelles et des suprêmes d’orange

Des papilles bercées d'une saveur de mandarine

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 25 Avril 2016

Conférence Les plantes et les hommes vendredi 29 avril

Pascal LAMOUR, docteur en pharmacie, musicien et auteur de A la recherche de la Mandragore et Druiz la prophétie perdue, sera présent vendredi soir Salle Courbet à Lorient à 20H pour une conférence sur les plantes et les hommes.

Depuis la nuit des temps, les hommes se sont servis des plantes pour leurs fonctions guérisseuses. Avec le vannetais Pascal Lamour passionné de plantes, nous allons nous plonger dans ce monde merveilleux des fonctions végétales et comprendre les interactions entres les hommes et les plantes.

Comment les hommes ont-ils découvert les propriétés médicinales des végétaux? Quelles sont les influences des plantes sur notre culture? Quelle est la dimension éthique (OGM, pharmacopée, plantes en vente libre...)?

Nous vous attendons nombreux.

Sans inscription.

Accueil dès 19H30.

Prix de l'entrée : 7 euros

Pour plus de renseignements, contactez-nous par mail cueillir.56@gmail.com

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 28 Mars 2016

Ce sirop à base de plantain lancéolé va être confectionné à partir d'une infusion. Il sert à apaiser les toux sèches et les rhinites allergiques.

Recette de sirop de plantain

Le plantain est depuis la nuit des temps la plante des piqûres d'insecte et des allergies. On mâchouille sa feuille pour l'enduire sur la piqûre, l'effet est immédiat.

L'observation montre que chaque espèce différente de plantain pousse selon le niveau de compressage et de la quantité d'air dans la superficie du sol. L'allergie est une hypersensibilité du système immunitaire qui provoque un malaise, un étouffement, un urticaire etc... La biochimie a récemment révélé que le plantain non seulement recelait des glycosides antioxydants (type actéosides), capables de stopper la prolifération des cellules, mais aussi produisait des phényléthanoïques qui dégonflent les oedèmes (phénomènes d'homéostasies étudiées par Claude Bernard). Exactement comme la Plantain Major pousse sur un sol congestionné par trop de passages d'animaux...

La recette

Ingrédients : 15g de feuilles de plantain fraîches, 150g de miel, 100g de sucre blond de canne, le jus d'un demi-citron filtré, 200ml d'eau filtrée,

Matériel : bouteille en verre, deux casseroles pour faire un bain-marie, une cuillère en inox, un entonnoir en inox, une petite passoire

Stériliser le matériel en l'immergeant dans de l'eau bouillante pendant 15 minutes.

Préparer l'infusion en mélangeant l'eau et les feuilles de plantain à froid, monter en température sans jamais faire bouillir. Dès les premiers frémissements, éteindre le feu et laisser infuser dans un bocal en verre en y mettant le couvercle pendant 1 heure. Filtrer et mettre de côté.

Faire chauffer tout doucement au bain-marie le liquide avec le miel et le sucre jusqu'à dissolution complète de ceux-ci, faire réduire un peu le liquide. Laisser refroidir. Rajouter une à deux cuillères à soupe de jus de citron sans pulpe (pour améliorer la conservation du sirop). A l'aide de l'entonnoir, placer votre sirop dans la bouteille. Conserver au réfrigérateur pour une conservation optimale. Le sirop peut en principe se conserver trois mois au frais.

Sources :

Le manifeste gourmand des herbes folles, D. UBARRECHENA, G.OXLEY, G.DUCERF

Les recettes secrètes de mon herbaliste, Christophe BERNARD, Ed La source vive

Photo de présentation : Christophe Bernard

Recette de sirop de plantain

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 13 Février 2016

Le programme de Cueillir jusqu'à fin 2016

Voici les prochaines dates Cueillir (sorties dans le 56),

Comme vous pouvez le voir, on ne va pas s'ennuyer... et vous non plus :-)

> Samedi 16 avril : Le pissenlit - 14h30 - Cléguer - avec Nancie Renaut et Kristell Corre - 12/18€


> Vendredi 29 avril : A partir de 18h30 : table ronde autour des plantes sauvages - repas sur place sur réservation -20h30 Conférence de Pascal Lamour (7€) - Lorient -


> Dimanche 1er mai : Land art - avec Gaëlle Guais, arthérapeute


>Vendredi 6 mai : Les fougères - 14h15 - Ploemeur - avec Nathalie Buckvald - 10/15€


> Samedi 14 mai : rencontre organisée par l'espace culturel de Ploemeur. Atelier découverte pour enfants et confection d'un herbier de poche.

> Dimanche 15 mai : Fête de l'école Diwan de Baud "Gwell ar zic". Atelier découverte pour enfants et confection d'un herbier de poche.

> Samedi 21 mai : Grande marche mondiale contre Monsanto ! LORIENT

> Samedi 28 mai : Semaine de la biodiversité - Forum des associations - Place Jules Ferry - Lorient

> Dimanche 29 mai : Atelier découverte à la Dame Blanche - 10h - Port-Louis - avec Nancie Renaut et Kristell Corre - 12€


> Vendredi 3 juin : Les chénopodiacées - 14h15 - Ile Kerner Riantec - avec Nathalie Buckvald - 10/15€

> Samedi 4 juin : Rendez-vous au jardin Kerguéhennec - 15h - Découverte des plantes sauvages comestibles - Herbier de poche - avec Nancie Renaut - Gratuit, inscription sur place

> Samedi 18 juin : "Petits secrets" de Jacqueline Mercier, naturopathe - 14h30 - Cléguer 18/22€

> Vendredi 8 juillet : Les toxiques - 14h15 - Ploemeur - avec Nathalie Buckvald - 10/15€

> Vendredi 5 aout : Les plantes des villes - 14h15 - Lorient - avec Nathalie Buckvald - 10/15€

> Vendredi 2 septembre : Les rosacées - 14h15 - Inzinzac - avec Nathalie Buckvald - 10/15€

>Vendredi 23 septembre : Créer sa propre tisane - 14h30 - Lorient - avec Kristell Corre

> Vendredi 4 novembre : Le cynorrhodon - 14h15 - Ploemeur- avec Nathalie Buckvald et Kristell Corre - 12/18€

> Vendredi 2 décembre : Les nèfles - 14h15 - Ploemeur- avec Nathalie Buckvald et Kristell Corre - 12/18€

Et au fur et à mesure des dates spéciales et ateliers surprises ( sorties enfants, etc.)

Pensez à réserver !
Adhésion à l'asso 12€ pour 1 an ou 20 € selon les options.
Ateliers payants selon les thèmes.
A l'issue de chaque sortie, nous partageons une tisane et vous remettons une brochure sur ce qui aura été vu ou travaillé.

Bonne cueillette et vive le printemps!

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 7 Février 2016

Le laurier noble, un ami pour la vie

Le laurier noble, laurus nobilis, cet arbre toujours vert est originaire du Moyen-Orient. Il est aussi appelé laurier d'Apollon, laurier commun, laurier franc, laurier à jambon ou laurier sauce.

Histoire :

Le laurier chez les Grecs et les Romains était consacré au soleil. Nos ancêtres pensaient que l'arbre protégeait de la foudre et César Tibère portait une couronne de laurier lorsqu'il faisait orage. Le laurier était symbole de paix tout comme l'olivier. A Rome, on agitait des rameaux de laurier en signe de joie. Au Moyen-Age, on en orne le front des poètes, des artistes, des savants, des étudiants qui obtiennent un titre universitaire. D'où le mot baccalauréat. La Croix de la légion d'honneur porte une couronne mi-laurier, mi-chêne, et le tableau représentant Napoléon 1er couronné de laurier à l'instar des empereurs romains est connue de tout le monde tant il est célèbre.

Composition :

Les feuilles contiennent du tanin, un principe amer, du mucilage, des matières résineuses et pectiques et une essence aromatique incolore ou jaune pâle. Les fruits renferment environ 20% d'huile de laurier, 23% d'amidon, 2% de sucre, 0,85% de principes amers, une résine, du mucilage, de la bassorine et 1 à 3% d'essence.

Propriétés thérapeutiques :

On reconnaît au laurier des propriétés antiseptiques qui justifient son utilisation dans les marinades devant être consommées par des estomacs paresseux. Le laurier réveille l'appétit et combat les fermentations, il possède des vertus digestives. Cazin a également découvert des vertus diurétiques et antirhumatismales.

On eut préparer une pommade ou utiliser de l'huile essentielle distillée de feuilles diluée dans l'huile d'olive.

Voici la recette du Docteur Cazin en cas de rhumatismes chroniques : Cure de 10 jours de 3 verres par jour en dehors des repas. Faire bouillir 30g de baies de laurier (sans noyau), 30g de bois de buis dans un litre et demi jusqu'à l'obtention d'un litre de préparation. Ajouter le zeste d'un citron bio. Sucrer avec du miel pour diminuer l'amertume.

A Spezet, pour la toux des chevaux, la coutume était de "bouillir du laurier dans de l'eau et mettre la tête du cheval dessus" avec un sac de toile sur la tête. Les inhalations de laurier-thym-romarin sont souvent utilisées pour les maux de tête et les rhumes.

En cuisine :

Dans le bouquet garni, le laurier en est le roi. C'est un condiment classique pour parfumer les sauces, les ragoûts, le poisson en court-bouillon et les marinades. Quelques idées plus étonnantes viennent d'Italie avec l'omelette ou la polenta au laurier. Les Bédouins d'Afrique du Nord s'en servent pour aromatiser le café.

Beaucoup d'autres plantes sont appelées lauriers (laurier-cerise, laurier-rose, laurier-avocatier etc). Pas une n'appartient au genre Laurus et la plupart ne sont pas de la famille des Lauracées. Seul notre laurier-sauce est comestible. Le laurier-rose (Nerium oleander) est même l'une des plantes les plus toxiques.

La Recette : Chou rouge mariné

500g de chou rouge, 1L de vinaigre de cidre, 2 feuilles de laurier, une dizaine de grains de raisins secs , quelques graines de coriandre, de cumin, 1 branche de thym, 2 gousses d'ail écrasées, sel, poivre du moulin

Emincer très finement le chou, le réserver ds un plat avec l'ail, les raisins secs, le thym, le laurier et les aromates. Recouvrir de vinaigre. Laisser reposer 5H. Bien égoutter. Servir avec une huile de noix ou de noisettes

le vent dans le laurier, le laurier dans le vent...

le vent dans le laurier, le laurier dans le vent...

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 2 Décembre 2015

Programme de Cueillir- Début 2016

Voici un avant-goût de ce que les brindilles de Cueillir vous concoctent pour le début de l'année 2016.

Alors à vos calendriers...

Et d'ici là, prenez soin de vous!

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 2 Décembre 2015

La Fondation Nature et Découvertes soutient Cueillir pour l'édition du deuxième guide de plantes sauvages

L'aventure continue...

Nous avons le soutien financier de la Fondation Nature et Découvertes pour éditer le deuxième livret sur les arbustes sauvages. Nous aurons le plaisir de mettre en lumière tous les usages et bienfaits des arbustes qui dessinent nos campagnes : aubépine, ronce, prunelier, sureau, arbousier, églantier etc

Douze arbustes seront décrits avec simplicité et clarté. Nous utiliserons la même présentation que dans le premier livret. Des illustrations seront réalisées spécialement pour l'occasion et une partie sera réservée aux recettes gourmandes et faciles à préparer.

Avec toujours comme objectif : vivre avec les plantes qui nous entourent, retrouver le plaisir de la cueillette et apprendre à se servir au quotidien des plantes et arbustes de notre environnement.

La Fondation Nature et Découvertes soutient Cueillir pour l'édition du deuxième guide de plantes sauvages

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 17 Octobre 2015

Belles de Bitume débarque à Lorient

Un rendez-vous unique aura lieu mercredi à Lorient.

Grâce à la présence de Frédérique Soulard et sa petite "Belle", petite cariole qui l'accompagne, nous fêterons les herbes de nos trottoirs.

Artistes en herbe, petits et grands, vous êtes bienvenus pour ce joyeux rendez-vous...

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 5 Octobre 2015

Nancie Renaut à l'honneur avec la Biocoop

Un bel article a été réalisé par les Sept Epis, magasin de la Biocoop cet automne.

Le temps d'une rencontre avec Nancie Renaut sur son lieu de vie, en face de la rivière d'Etel à Sainte Hélène.

Elle y explique sa passion pour les plantes, le respect de la Terre, son investissement dans la lutte contre les produits phytosanitaires et enfin comment elle articule son métier avec l'association Cueillir. Avec beaucoup de créativité et d'intelligence, elle donne à Cueillir une expression innovante, authentique et accessible.

Nous sommes fiers de l'avoir parmi nous...

Rédigé par Association Cueillir

Publié le 2 Octobre 2015

L'équipe de Cueillir s'est retrouvée dans un havre de paix très appréciées par chacunes, qu'il fasse beau ou mauvais temps.

Pas une rentrée littéraire, ni une rentrée scolaire, mais une rentrée botanocréative ;-)

Rédigé par Association Cueillir